HP spectre 13 : Test, avis et prix d'achat

9 Score total
HP spectre 13 : Notre avis

Points forts

  • Design magnifiquement réalisé
  • Finesse record
  • Ecran de très bonne qualité
  • Configuration satisfaisante
  • Trois ports USB Type-C

Points faibles

  • Autonomie pas exceptionnelle
  • Absence d’écran tactile
  • Système audio B&O perfectible

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (25)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (26)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (27)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (29)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (31)

Avec une épaisseur dépassant tout juste le centimètre (10,4 même exactement), le Spectre 13 a été catalogué le PC « le plus fin du monde ». HP a misé sur le design et surtout, sur la finesse pour son nouvel ultrabook. Et entend défier le MacBook Air sur ses plates-bandes : avec son look incontestablement haut de gamme, le Spectre 13 frôle la perfection. Totalement irrésistible, HP a réalisé une prouesse en se vantant de battre des records de finesse sans avoir fait aucune concession à l’autonomie, ni à la puissance. Qu’embarque donc cet engin au design magnifique et à la finesse inédite ?

Un ultrabook tout en finesse

Avec seulement 1,04 cm d’épaisseur, le Spectre est un appareil magnifiquement fin et léger de seulement 1,1 kg. À titre de comparaison, le MacBook 12 pouces mesure 1,3 cm de hauteur et le Dell XPS, 1,5 cm.

Le Spectre se distingue réellement par son design très élégant et unique. La partie arrière de l’écran qui abrite la charnière est de couleur dorée, tandis que le reste du châssis est revêtu d’un gris foncé très élégant. Les charnières en aluminium, tout comme le châssis, semblent avoir été travaillées et polies. Le mécanisme d’ouverture a été repensé afin de placer les charnières vers l’intérieur pour avoir plus de légèreté.

La firme américaine ne s’est pas contentée du plastique pour réaliser cet ultrabook, misant également sur la finition en utilisant de la fibre de carbone, en-dessous de la machine, un matériau reconnu à la fois pour sa finesse, sa légèreté et sa robustesse. Le capot, qui enveloppe l’écran et porte le logo de la marque, est quant à lui en alliage d’aluminium, favorisant ainsi une bonne prise en main et procurant une certaine rigidité à la machine.

Arrondi sur les bords de l’écran 13,3 pouces et du repose-paume, plus affûté sur la partie arrière qui accueille juste trois prises USB Type-C (un adaptateur Type-C/USB est fourni) et une prise casque, le Spectre 13 de HP a clairement privilégié la finesse et la puissance sur la richesse connectique.

Afin d’obtenir une telle finesse, HP a également retravaillé la batterie, séparée en 4 cellules et distribuée sur toute la surface du bas du PC. Le système de refroidissement est assuré par la technologie hyperbare qui consiste à aspirer l’air par les ventilateurs à travers des évents placés sous le châssis avant de le refouler via les sorties arrière.

seul bémol : le Spectre 13 est facilement salissant, la partie arrière réservée à la connectique retenant très facilement les traces de doigts.

Un très bon compromis

Cet ultrabook bénéficie de performances uniques. Contrairement à ses concurrents directs, le MacBook 12’’ ou la Galaxy Tab Pro S, le Spectre de HP propose une configuration puissante reposant sur le processeur Core i7 de dernière génération, préféré au Core M d’Apple et de Samsung. Ce gros processeur double cœur avec 8 Go de mémoire vive et 512 Go de SSD pour le stockage rend le Spectre très rapide. En revanche, il ne faut pas s’aventurer à lancer des jeux vidéo 3 D car la partie graphique comme celle du processeur ne sont pas vraiment adaptées à la gestion de ce genre d’activités en Full HD sur l’écran. Le Spectre est suffisamment puissant pour réaliser du multitâche, visionner des vidéos en HD et profiter de diverses applications de productivité simultanément.

Un magnifique écran

Le Spectre possède un écran de 13.3 pouces doté d’une résolution de 1920 x 1080 (Full HD) : l’image affichée est ultra-nette et magnifique. L’écran, suffisamment lumineux, est évalué à 349 cd/m2 et contrasté 1374 : 1 pour vous permettre de visionner des photos et des films avec un confort visuel impressionnant. Pourtant, une si bonne qualité d’affichage devient de plus en plus rare sur les PC, même haut de gamme.

L’écran protégé par une dalle IPS ainsi que par un revêtement Gorilla Glass qui donne un effet brillant et une bonne visibilité. Mais il attrape tous les reflets lumineux qui pourront s’avérer gênants dans certaines utilisations de l’appareil (visionnage de vidéos, par exemple). Nous regrettons toutefois l’absence d’écran tactile, qui aurait été très pratique sur ce portable Windows haut de gamme – et justifié au regard de son prix.

Un clavier ultra-performant

Le clavier rétroéclairé du Spectre est vraiment excellent par comparaison aux autres ultrabooks comme le MacBook 12 pouces. Les touches sont bien espacées et un peu moins profondes que sur un PC de 13 pouces classique. Le touchpad n’est pas illuminé comme le reste des touches de la couleur de la machine mais occupe une place raisonnable sur le repose-paume. Le pavé tactile en verre est vraiment pratique et très réactif pour un PC sous Windows.

Un son satisfaisant, sans plus

Le système audio Bang & Olufsen a été intégré de part et d’autre du clavier, avec des perforations qui semblent avoir été ciselées dans le métal. Le tout délivre un son de qualité moyenne, qui rend souvent nécessaire l’utilisation d’un casque.

Une autonomie passable

L’autonomie du Spectre 13 est loin d’être exceptionnelle, même si elle demeure satisfaisante. HP annonce une durée de charge de 9 heures mais notre test démontre que le PC résiste seulement 6h30 en mode lecture vidéo avec une qualité de 720 p, une luminosité d’écran au maximum et le Wi-Fi connecté. En utilisation polyvalente, la durée d’autonomie descend à 6 heures. Apple reste sur ce plan le leader incontesté, affichant une autonomie supplémentaire de 3 heures. Un autre bémol pour HP qui veut se positionner avec le Spectre 13 dans le haut de gamme.

 

Informations générales

 

 

 

 

Conclusion

Sans doute HP a-t-il conçu le PC ultrabook le plus luxueux au monde, avec un design tout en finesse. Avec ses 10,4 même de hauteur, le Spectre 13 est le portable le plus fin du marché même ci cette minceur a été obtenue par quelques compromis, en se passant par exemple d’écran tactile et d’une connectique étoffée (seulement des ports USB-C). Mais pour les utilisateurs davantage en quête de finesse que d’écran tactile, le Spectre 13 est LA référence indispensable. Combinant d’excellentes performances et un design magnifique, le dernier-né de HP remplit parfaitement son rôle d’ultraportable polyvalent.