Panasonic Lumix DMC-FZ1000 : Test, avis et prix d'achat

Points forts

  • Vidéo 4K et mode vidéo avancé
  • Capteur CMOS 1" 20 MP
  • Écran orientable
  • Zoom 16x (25-400 mm f/2,8-4) stabilisé sur 5 axes
  • Bonne réactivité
  • Obturateur mécanique à 1/4000ème et obturateur électronique à 1/16000ème
  • Viseur OLED large et précis
  • Connectivité : Wi-Fi et NFC
  • Bonne qualité d'image jusqu'à 1600 ISO.

Points faibles

  • Ouverture f/2,8 seulement en grand-angle
  • Pas de prise casque
  • Absence de technologie tactile
  • Appareil en plastique
  • Absence de tropicalisation

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (50)

Panasonic confirme encore une fois sa position de leader sur le secteur des bridges avec des appareils qui répondent parfaitement aux cahiers de charges les plus exigeants.  Le Lumix DMC-FZ1000 se définit comme un bridge expert qui renforce encore le positionnement de Panasonic sur ce créneau. Au programme : gros zoom, enregistrement 4K, capteur CMOS 20Mpx et autres caractéristiques qui feront pâlir d’envie la concurrence.  Le fabricant a trouvé la bonne formule qui allie les caractéristiques d’un appareil compact gros zoom à celles d’un reflex.

Le FZ1000 s’assume comme un bridge haut de gamme, qui entre directement en concurrence avec le Sony RX10.

Design et prise en main

Comme toujours, Panasonic nous dévoile un appareil bien pensé et à la finition irréprochable ; une fois encore, le design, sobre et compact, permet de le transporter un peu partout. La prise en main s’avère agréable et confortable, avec des boutons bien agencés et pratiques. Sur ce point, le FZ1000 s’inspire du design des appareils reflex. Malgré le nombre de commandes déroutant pour certains, le menu est simple d’utilisation et fcilite la navigation d’une fonction à autre.

Panasonic a fait le pari de la légèreté en favorisant le plastique dans la conception de son produit. C’est là que nous déplorons l’absence de tropicalisation (poussière et étanchéité). Une caractéristique qui se retrouve chez le concurrent direct du FZ1000, le Sony RX10.

La taille du viseur est 2.36 MP, bien au-dessus de celle du RX10 (1.44 MP). Avec le Lumix FZ1000, Panasonic nous gâte avec un viseur électronique net et lumineux, tout simplement agréable même sous forte luminosité. La visée du FZ1000 imite le confort des reflex. Mais Panasonic a raté le passage au tactile avec cet appareil. Toutefois, l’écran LCD orientable semble bien fonctionner.

La prise en main s’avère agréable et confortable, avec des boutons bien agencés et pratique. Sur ce point, le FZ1000 suit le design des appareils reflex. De nos jours, la connectivité de l’appareil avance un argument considérable qui vous permet de choisir l’appareil qui vous convient. Avec le FZ1000 on a droit à une connectivité NFC et Wi-Fi qui permet de transférer les photos et les vidéos sur les tablettes ou smartphones Android et iOS. Panasonic rajoute une application mobile, qui transforme votre smartphone en viseur ou télécommande.

Panasonic et la course au gros zoom

Panasonic a abandonné la course inutile au gros zoom pour concentrer ses efforts sur d’autres caractéristiques plus intéressantes pour les utilisateurs. À vrai dire, un utilisateur peut être confus devant la profusion d’appareils proposant un zoom de 50x, voire plus. Mais, l’amplitude du zoom ne constitue pas toujours un argument suffisant pour influencer la décision d’achat, qui passe par l’évaluation préalable de la performance générale du produit. Panasonic propose toutefois un zoom 16x, soit le double de la puissance affichée par Sony avec son RX10. La puissance du zoom est de 25mm à 400 mm, avec une ouverture glissante de f2/8 à f/4. Le fabricant a dû sacrifier l’aspect luminosité pour intégrer un zoom de telle puissance.

Vitesse de l’autofocus

Les efforts des ingénieurs Panasonic se reflètent dans la vitesse de l’AF du Lumix FZ1000. Avec ses faux-airs de reflex, notre modèle fait preuve d’une rapidité impressionnante. Nous avons particulièrement appréci l’instantanéité de la mise au point, qui dépasse la performance de certains reflex. Au-delà de la rapidité, nos tests ont révélé une bonne réactivité de l’appareil qui se traduit par une cadence de 0.5 seconde entre deux images consécutives et par une moyenne de 0.1 seconde pour la capture et la mise au point d’une image. Le système de rafale affiche d’excellents résultats avec obturation électronique en nous donnant 50 clichés par seconde. En mode classique, la rafale produit 12 clichés par seconde.

Un bon capteur pour de belles images

Panasonic passe à un autre niveau avec le capteur 1 pouce du FZ1000, le même qui équipe le Sony RX10 ; nous nous attendions donc à des résultats similaires. Les clichés réalisés s’enrichissent par les de détails de bonne précision. Cet appareil permet la reproduction des flous d’arrière-plans, impossible à obtenir avec les traditionnels bridges à petit capteur. Notre appareil embarque un capteur CMOS de 20,1 MP, qui offre une bonne montée en ISO (de 125 ISO jusqu’à 12 800 ISO). Le Lumix FZ100 est doté d’un processeur Venus ISO, d’un bon capteur et d’un système de réduction de bruit pertinent. Le tout donne, au final, une bonne qualité d’image.

Côté sensibilité, la qualité est satisfaisante de 800 à 1 600 ISO. Il est cependant déconseillé de dépasser la limite de 3 200 ISO si vous souhaitez garder une bonne précision des détails. Ces résultats sont légèrement améliorés en format RAW.

Associé à des objectifs plus importants, le capteur du FZ1000 offre des images de haute qualité. Nous l’avons rappelé, la capacité du zoom n’est pas le seul argument à considérer : beaucoup d’appareils qui présentent un zoom impressionnant délivrent une qualité d’image inférieure.

Des vidéos en 4K irréprochables

Voici un bridge doté de l’enregistrement vidéo en 4k. Impressionnant, pour ce type d’appareil ! Panasonic joue dans la cour des grands en proposant le codec 4k (3840 x 2160 points). Prévoyez une carte mémoire adaptée dites de nouvelle génération (format « UHS-3 »).

En plus de la qualité irréprochable de l’enregistrement en 4K, le FZ1000 propose également un enregistrement Full HD. Ces vidéos sont encore plus nettes lorsqu’elles sont visualisées depuis un appareil compatible. La qualité de la vidéo s’appuie également sur un système de stabilisation optique, une prise micro et un zoom à cinq vitesses.

Informations Générales

Conclusion

Avec son Lumix FZ1000, Panasonic propose un bridge qui allie performance, ergonomie et polyvalence. Cet appareil vient bousculer la position de leader conquise par le RX10 de Sony. Grâce à sa fiche technique complète (autofocus rapide, vidéo 4K, zoom stabilisé,…), le Lumix FZ1000 arrive à concurrencer certains reflex, pour moins de 900 euros.

Le Lumix FZ10000 s’affiche comme le fleuron de la gamme des bridges de Panasonic. Les quelques critiques, au chapitre des défauts, demeurent négligeables face aux nombreux atouts de cet appareil.