Samsung Gear 360 : Test, avis et prix d'achat

8.5 Score total
Samsung Gear 360 : Notre avis

Points forts

  • Bonne qualité d'image
  • Compacité impressionnante
  • Ergonomie bien réfléchie
  • Certification IP67
  • Bonne captation sonore

Points faibles

  • Compatibilité limitée de l’application mobile
  • Aucune fixation fournie
  • Autonomie perfectible (1h30 en vidéo)
  • Logiciel de montage perfectible

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (7)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (9)

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (10)

Dominé jusque-là par des start-ups comme Gyroptic ou encore Fly, le marché florissant des caméras d’action 360° était a encouragé les géants de la High-Tech à s’attaquer à ce segment. Et parmi eux, Samsung, LG ou encore le japonais Nikon, spécialiste établi sur le marché de la photographie. Quand des fabricants de taille se mêlent à la partie, on ne peut que s’attendre à des produits de pointe, à l’ergonomie bien pensée. C’est en effet le cas de la Gear 360 de Samsung, qui s’impose par sa sérieuse fiche technique.

Un design digne de Samsung

Avec les produits Samsung, nous avons pris l’habitude de nous attendre à une conception impeccable et dans les moindres détails, caractère distinctif de ses concurrents. La Gear 360 s’inscrit dans ce modèle et reprend donc la ligne générale des produits Samsung en termes de finition. La caméra 360 degrés de Samsung est présentée dans un design original et contemporain. La compacité de cet appareil est impressionnante vu qu’il s’agit d’une sphère de 153 g et de 7 cm de diamètre. Avec de telles dimensions, l’appareil est facilement transportable pour vous suivre dans vos aventures.

 

En dépit de cette compacité, l’appareil embarque 2 capteurs CMOS de 15 MP, une batterie amovible de 1350 mAh, une sortie USB, 2 objectifs fisheye f/2 de 180°, une puce Bluetooth, une puce NFC, une puce Wi-Fi, un filetage pour la poser sur un trépied, un écran monochrome, des LEDS d’information, des micros intégrés et 3 boutons de commandes. Chapeau bas pour les ingénieurs de Samsung !

 

 

La prise en main s’avère très pratique. Le bouton rouge, situé au sommet de l’appareil, permet de lancer l’enregistrement et de valider les sélections. Sur le côté, le bouton d’allumage est suivi du bouton « Menu », lequel permet d’activer le Bluetooth et de naviguer dans les réglages pour choisir le mode de prise de vue (vidéo en boucle, photo, vidéo et timelapse), l’objectif (frontal, dorsal ou les deux).

Rappelons que cette caméra est dotée d’un petit écran qui indique le niveau de batterie, le mode et la durée d’enregistrement restante.

Avec la Gear 360, Samsung vous propose également de formater la carte mémoire, d’ajuster le retardateur, d’activer l’extinction automatique, et le tout, à partir de l’appareil.

Certifiée IP67

Autre détail d’importance : La Gear 360 de Samsung est certifiée IP67, une conception qui la renforce pour résister aux chocs, aux éclaboussures et à la poussière. La caméra dispose d’un logement étanche qui abrite la carte microSD ; ne misez toutefois pas sur une étanchéité similaire à celle de la 360Fly.

Compatibilité limitée

Si les qualités de cet appareil sont légion, encore faut-il, pour les exploiter pleinement, que vous disposiez d’un smartphone de la marque haut de gamme Galaxy S6, S7 et S8 (et leurs déclinaisons). Autant dire que les clients Samsung sont privilégiés. Le smartphone est utilisé comme viseur de la caméra, vous permettant de visualiser l’image en direct. L’utilisateur dispose de trois modes différents de visualisation : lemode panoramique à 360°, le mode double affichage et une forme de sphère qu’on peut naviguer à l’aide de son doigt.

L’appairage avec un smartphone se réalise en Bluetooth, NFC et Wi-Fi.

Application mobile Samsung Gear 360 Manager

Comme c’est souvent le cas pour ce type d’appareil, le fabricant délivre une application pratique qui permet de manipuler la caméra depuis une tablette ou un smartphone. Un Galaxy (Note 5, S6, S7 et autres déclinaisons), bien entendu.

L’utilisateur doit commencer par télécharger l’application, l’installer pour appairer son smartphone à la Gear 360 via une connexion Wi-Fi. Il s’agit ensuite de configurer la caméra comme bon vous semble, en jouant sur la luminosité, la définition, le contraster, la balance des blancs et autres. Par ailleurs, l’application vous permet d’accéder aux vidéos stockées dans la carte mémoire de la caméra. Nous vous recommandons d’opter pour le transfert des vidéos à partir de la carte mémoire pour plus de rapidité.

Vidéo 4K

 

L’enregistrement 4K est désormais disponible avec la Samsung Gear 360. Cet appareil est doté de deux capteurs QHD avec une définition en 2560 x 1440, loin de couvrir tous les détails de la prise de vue. Ce manque de précision est néanmoins compensé par le rapport qualité/prix offert par le géant industriel coréen. Pour ceux qui cherchent plus de précision, mieux vaut alors se tourner vers les appareils pros à l’instar du Nokia OZO commercialisé à… 60 000 dollars.

Qualité d’image

 

La qualité d’image est la bonne surprise que nous réserve Samsung avec la Gear 360. D’après nos tests, cet appareil offre, et de loin, la meilleure qualité d’images que l’on puisse trouver parmi les appareils sphériques. Même si, avouons-le, nous n’en attendions pas moins du fabricant sud-coréen.

Notre modèle propose un rendu immersif, avec une bonne fluidité de l’image. Nous apprécions également l’application du mode HDR. Rien que pour chipoter un peu, soulignons une montée ISO un peu hésitante. De même, le partage des vidéos sur les réseaux sociaux fait perdre en qualité, vu la réduction des détails et la compression des vidéos.

Informations générales

 

Conclusion

La Samsung Gear 360 annonce des propriétés techniques qui bousculent la majorité de ses concurrentes. Cet appareil compact présente une fiche technique complète : qualité d’image et de son satisfaisante, ergonomie bien étudiée, résistance aux chocs et bonne prise en main. L’appareil présente évidemment quelques limites, mais il reste l’un des tout meilleurs sur le marché des caméras sphériques.