Steel Series Siberia 650 : Test, avis et prix d'achat

9 Score total
Steel Series Siberia 650 : Notre avis

Points forts

  • Rendu audio satisfaisant
  • Câble plat
  • Distorsion faible
  • Très confortable
  • Conception robuste
  • Compatibilité multiplateforme

Points faibles

  • Pour gagner en clarté, il faut utiliser l’égaliseur
  • Surround 7.1
  • Son un peu touffu, manque de précision
  • Pas confortable pour les grandes têtes
  • Arceau en métal qui résonne
  • Niveau de capture du micro trop faible

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (6)

Très populaire chez les gamers, Steel Series propose son nouveau casque : le Siberia 650. De conception atypique, il propose un bon niveau de confort et de qualité sonore. Doté du surround virtuel 7.1 et de l’application Steelseries Engine 3, explorons les caractéristiques du Steel Series Siberia 650.

Relativement massif

Avec son design plutôt imposant et orné de plastique, de métal et de caoutchouc, le Steelseries Siberia 650 forme un casque assez robuste quoiqu’assez rigide, du fait de l’arceau en métal. Le Siberia 650 possède en fait un double arceau : l’un, supérieur, en métal donc, et l’autre en mousse, similicuir et caoutchouc gommé. Toutefois, le second est assez sensible au contact et résonne à tout bout de champ.

Les écouteurs, recouverts de mousse et protégés par une coque en plastique, peuvent pivoter à la verticale et à l’horizontale. Assez confortable, ce casque n’est pas destiné aux grandes têtes, puisque l’arceau ne se déploie pas suffisamment à cet effet, ce qui engendre une grande pression au niveau du crâne.

L’isolation du casque n’est pas parfaite : mieux vaut se placer dans un environnement plutôt calme pour améliorer l’immersion dans le jeu.

Grâce au grand nombre d’adaptateurs fournis avec le Siberia 650 – câble rallonge de 3 mètres, un adaptateur mini-jack à 4 points, adaptateur Y double mini-jack à 3 points, adaptateur USB/carte son et alimentation –, le casque est compatible avec bon nombre de plateformes.

Un petit voyant LED indique l’activation du mode Dolby. Pour pouvoir profiter de la lumière RGB et du surround 7.1, il faut passer par l’adaptateur carte son fourni avec le casque.

Bien cachées près de l’affichage RGB, deux molettes – l’une pour contrôler le volume et l’autre, pour l’activation du micro – se situent au niveau de l’écouteur. Grâce au connecteur mini-jack situé dans l’oreillette droite, le son pourra être partagé avec un autre casque.

Logiciel

Un logiciel SteelSeries Engine 3 est fourni avec le Siberia 650, vraiment complet et très facile à prendre en main. Il se compose de trois parties : la première pour la configuration des options disponibles (Dolby, égaliseur, réduction de bruit, volume casque et réglage lumière RGB), la deuxième, pour ajouter des jeux, et la troisième, le gamesense, qui permet l’association de certains évènements du jeu avec un jeu lumineux.

Un son de bonne qualité

Le Siberia 650 restitue plus que correctement le son, avec des basses et des bas médiums bien chaleureux et envahissants, tandis que les aigus ne sont pas aussi présents. Toutefois, un manque de netteté des voix se remarque en les positionnant un peu en arrière sur la scène. Si vous jouez sur PC, vous pouvez corriger les défauts sonores avec l’égaliseur. Si le surround 7.1 n’est pas particulièrement exceptionnel, il ajoute néanmoins un effet intéressant dans les jeux.

Le Siberia 650 présente une distorsion exceptionnellement discrète, même à des niveaux d’écoute élevés.

Le micro

Souple et coulissant, le Siberia 650 dispose d’un micro qui peut être rangé facilement ; un voyant lumineux au niveau du micro avertit l’utilisateur de sa désactivation. En revanche, la sensibilité du micro est juste passable, même avec le volume monté au maximum.

Aussi faut-il parler très fort pour être entendu. Nous regrettons le niveau de sensibilité du micro trop faible, alors que le logiciel permet d’activer une réduction très efficace du bruit, ainsi qu’une compression de la dynamique du signal. Mais même avec ces deux options activées, la sensibilité du micro reste trop faible.

 

Informations générales

Conclusion

Malgré les quelques défauts liés au confort et à la reproduction sonore, le Steel Series Siberia 650 propose un bon rendu audio. Même si le surround 7.1 n’est pas des meilleurs, il faut recourir à l’égaliseur du PC pour que le son délivré soit meilleur. Le micro étant un peu faible, vous devrez parler un peu plus fort pour être facilement entendu.