Leica SOFORT : Test, avis et prix d'achat

BoutiqueOffre
Voir l'offre

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'oatpv_db.wp_wpsm_tables' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_wpsm_tables WHERE id IN (106)

Connue par ses appareils photos haut de gamme, Leica a décidé de s’aventurer sur le créneau des appareils photo instantanés, en lançant son premier modèle : le Leica SOFORT. Signifiant « de suite, instantané » en allemand, cet appareil a été conçu pour répondre aux besoins d’une cible passionnée par la photographie instantanée. Avec son look rétro digne des années 90, le Leica SOFORT s’assume comme un bon appareil analogique, compact et facile à utiliser.


Leica lance son premier appareil photo instantanée


La faillite de Polaroid en 2008 a encouragé les sociétés opérant sur le marché de la photographie à snober ce sous-marché pour développer leur gamme numérique, plus tendance. En l’occurrence, seul Fujifilm a maintenu sa gamme d’appareils photo instantanés en veillant à son développement et à son enrichissement.

Bien positionné sur le marché des appareils photo, Leica a lancé son premier instantané pour viser une cible plus jeune et plus moderne. Et comme il s’agit d’une marque aussi établie que Leica, nos attentes autour de ce produit sont élevées.

ce qui est certainement élevé, c’est d’abord le prix : à 279 euros, le SOFORT est plutôt cher comparativement aux appareils concurrents Fujifilm (129 euros) ou Polaroid Snap (125 euros). Et encore, il s’agit là d’un des appareils les moins chers de la marque allemande. Reste à savoir s’il se révèle à la hauteur de son prix.

Une allure délicieusement vintage

Pour son appareil photo instantané, Leica a misé sur un look rétro aux lignes carrées ; on peut dire que le fabricant allemand s’est beaucoup inspiré du design de l’Instax Mini 90 de Fujifilm.

Ce modèle est disponible en trois coloris : vert menthe, orange et blanc. A vous de choisir la tonalité qui vous correspond le plus ! Avec son objectif détachable, le SOFORT se caractérise par sa compacité et la simplicité de sa manipulation. La pastille rouge est le seul point commun que partage cet appareil avec les autres Leica.

Au dos, le fabricant a intégré un petit écran LCD pour identifier le mode et le nombre de clichés à réaliser.

Ergonomie optimale

Quelques boutons ont été installés par SOFORT pour assurer les fonctions basiques. Au niveau du bord supérieur, le déclencheur permet de reproduire les clichés instantanément sur papier. Vous trouverez les commandes « retardateur », « correcteur d’exposition » et « flash ». Particularité supplémentaire de Leica : une commande qui permet de choisir les modes de prise de vue disponibles comme les modes automatique, macro, sport et action, pose longue, selfie, etc. Quasiment toutes les situations de la vie quotidienne ne résisteront pas au SOFORT !

Dès la mise sous tension de l’appareil, l’objectif entame sa sortie : il ne vous reste qu’à l’ajuster comme bon vous semble, grâce à la bague de mise au point.

Pour résumer, la fiche technique de SOFORT est un copié-collé de l’Instax Mini 90 de Fujifilm : même objectif (60 mm f/12,7), même mise au pointe et même obturateur de 8 s à 1/1400 s. Sans parler du retardateur ou de la double exposition, entre autres.

Le changement de pellicule

SOFORT s’appuie sur les recharges papier du concurrent et leader japonais Fujifilm Instax Mini (au format 62 x 46 mm), vendus un peu plus de 10 euros. Le changement de la pellicule est une tâche aussi simple que rapide : il suffit d’ouvrir la petite trappe, d’enlever la pellicule déjà insérée pour la remplacer par la nouvelle. Vous refermez et l’appareil est prêt !

Une batterie qui tient jusqu’à 100 photos

La batterie rechargeable est une des (rares) options qui démarque le SOFORT de l’Instax Mini 8 de Fujifilm. Leica intègre dans son modèle une batterie li-on avec la promesse de tenir jusqu’à une centaine de photos.

Les caractéristiques des instantanés

Nos tests confirment qu’il s’agit bien d’un appareil fonctionnel et confortable à utiliser pour capturer vos moments les plus chers. En activant le déclencheur, un bruit mécanique accompagne l’éjection de la photo. Au début, vous aurez une photo blanche, qui nécessite un peu de temps avant qu’elle ne se reproduise sur le film. Magique, n’est-ce pas ?

Comme c’est le cas pour les appareils photos instantanés, la mise au point est aléatoire, ce qui donne des prises tout aussi aléatoires. Parfois, vous obtiendrez des clichés réussis et nets, d’autres fois, ils seront moins satisfaisants…

Généralement , la prise de photos instantanées exigent de très bonnes conditions de luminosité. A noter toutefois la faiblesse du flash en basse lumière, qui le rend inefficace en mode nuit.

Ces petites imperfections ne sont pas spécifiques au SOFORT mais communes aux appareils photo instantanés ; le bon côté de la médaille, c’est que vous disposez vu de photos à l’effet plus naturel et plus vintage. Tout le charme de ces appareils !

Des photos instantanés au format mini

Le format des photos du Leica SOFORT rappelle celui d’une carte de crédit. La qualité des images est franchement décevante, même si elles disposent d’un bon degré de clarté et d’une vivacité de couleurs.

Et encore : ce résultat ne s’obtient que sous bonnes conditions de luminosité… Autrement, le rendu se révèle plus sombre à l’impression. Le cadre de la photo, avec ses marges blanches, permet de la personnaliser. Les clichés sont commodes à conserver, à offrir ou pour décorer votre frigo…

Le mode « pose longue » peut être utile si vous installez l’appareil photo sur un trépied. Nous regrettons dans ce cas l’absence de vis de fixation et de flash externe plus puissant.

Notre équipe a néanmoins eu un vrai coup de cœur pour le mode « surimpression », qui offre des clichés impeccables en un seul clic.

Informations générales 

Conclusion

Cet appareil donne des photos instantanées satisfaisantes, qui se déclenchent et s’impriment d’un seul clic. Mais en dépit de ses indéniables atouts, nous trouvons qu’il est trop cher payé par rapport à la concurrence. Clairement, le Leica SOFORT s’adresse à une cible bien particulière, plutôt moderne et aisée. Nous tenons toutefois à saluer les efforts du fabricant allemand pour avoir misé sur le créneau délicat des appareils instantanés. Mais il échoue à offrir des caractéristiques supérieures à la concurrence de Fujifilm, dont les appareils sont moitié moins chers.